5 conseils pour peindre du carrelage

5 conseils pour peindre du carrelage

Vous en avez assez de voir du carrelage abîmé ou démodé dans les pièces de votre logement. Vous avez envie de redonner de l’éclat à votre décoration d’intérieur. Au lieu d’opter pour des travaux interminables et fastidieux, choisissez de peindre votre carrelage. Voici 5 conseils pour vous y aider.

Oui, tous les carrelages peuvent être repeints

Vous avez un doute sur la possibilité de repeindre votre carrelage. Rassurez-vous, aucun revêtement carrelé ne l’interdit. Peu importe qu’il soit composé de grands ou de petits carreaux puisqu’il suffit de jouer sur l’outillage et la nature des produits de peintures. Dans le cas d’un carrelage foncé, pas de panique. Utilisez une double couche de peinture opacifiante très efficace.

Sélectionner la peinture adaptée à votre projet

Le résultat de vos travaux de peintures dépend de la qualité des produits appliqués mais également des outils utilisés. Pour peindre des carrelages muraux, vous avez l’embarras du choix : appliquer une peinture spécifique, privilégier une résine colorée ou déposer une sous-couche spécifique pour l’adhérence. Pour peindre des carrelages au sol, le choix se restreint à des produits spécifiques, les joints étant visibles, ou à du béton ciré en couche épaisse qui masque tout le carrelage ancien. Enfin, d’un point de vue strictement du matériel, munissez-vous d’un rouleau de qualité et d’un rouleau à rechampir pour effectuer les passes dans les angles.

Bien préparer son support

Si vous appliquez votre peinture sur du carrelage dont la surface est détériorée ou grasse, le résultat ne peut pas être bon. Il est nécessaire de prendre le temps de préparer le support en grattant les craquelures, en rebouchant les trous, en nettoyant les saletés ou encore en recollant les morceaux cassés. Si vous voulez gagner du temps en pensant dissimuler les défauts sous la peinture, elle s’écaillera rapidement. Et il faudra recommencer.

Soyeux généreux sur la quantité de peinture

Pour peindre votre carrelage, il ne faut pas hésiter à miser sur la quantité. L’objectif est de tendre la peinture afin d’obtenir un rendu visuel esthétique. Si vous avez l’impression que la peinture ne va pas tenir sur le support, pensez à la résine qui s’avère parfaitement fiable. Elle permet à la finition de tenir dans la durée. Pour les joints apparents, inutile d’être pingre ou léger sur les finitions en ravivez leur éclat instantanément à l’aide d’un simple stylo de peinture.

Salle de bain : les erreurs à ne pas commettre

La salle de bain est une pièce humide qui génère de la buée, de la condensation et des éclaboussures. Or, l’eau ne fait parfois pas bon ménage avec la peinture sur le carrelage. Les détergents acides et les éponges abrasives sur les rebords des lavabos et de la baignoire incitent à acheter des peintures adaptées. La couche primaire doit notamment contenir un durcisseur. Quant aux finitions, évitez les peintures mates qui laissent apparaître les traces inesthétiques. Préférez des finitions brillantes. Enfin, la pose est plus délicate puisqu’il faut parfaitement préparer le support et respecter certaines conditions de température et d’humidité ambiante afin que le travail soit efficace.

Pour tous conseils supplémentaires, sollicitez le savoir-faire d’un peintre décorateur de votre région.

Pour en savoir plus

Articles en relation