Quel type de parquet choisir ?

Quel type de parquet choisir ?

Particulièrement apprécié pour son élégance, le parquet fait partie des revêtements de sols durs et se décline en trois types : massif, contrecollé et stratifié. Comment effectuer son choix ? Quelles sont les caractéristiques de chaque type de parquet ?

Le parquet massif, solide et authentique

Le parquet massif est le plus noble des types de parquet, créant une ambiance raffinée et chaleureuse. Il est constitué entièrement du même bois sur toute son épaisseur, le plus souvent du chêne, du châtaignier, du hêtre ou encore des bois exotiques comme le bambou. Mais c’est aussi le plus cher. Ce type de parquet peut être cloué sur des lambourdes dans la pose traditionnelle, collé au sol au moyen d’une colle spécifique ou clipsé. D’essences multiples, il se décline en de nombreuses teintes, et peut être vitrifié, ciré, blanchi ou naturel.

Le parquet contrecollé, une alternative moins coûteuse

Ce type de parquet est constitué de trois couches de bois différents superposées. Seule le parement, ou couche supérieure, est d’une essence noble, pour conférer au parquet contrecollé le même aspect qu’un parquet massif ; d’une épaisseur de 2 à 6 millimètres, elle détermine sa solidité et le nombre de ponçages successifs possibles.

Les deux autres couches sont réalisées en un dérivé du bois. En ce qui concerne son installation, très souple, il peut être collé ou cloué, seconde technique qui laisse de plus en plus la place à la pose flottante ; en effet, choisir son parquet flottant garantit une mise en œuvre plus rapide et plus économique.

Le parquet stratifié, un matériau composite imitant le bois

Le stratifié ne fait qu’imiter l’aspect des fibres du bois. Il s’agit en réalité d’un matériau composite fait de plusieurs couches : la couche de résine, ou couche d’usure et la couche décorative qui prend l’apparence du bois. Il est facile à entretenir et se décline en une large gamme de styles et de couleurs.

Il s’installe le plus souvent via une pose flottante. Toutefois pour une meilleure stabilité, on peut choisir de le clouer. Il fait partie des revêtements de sols les moins chers, mais il est également plus fragile que le parquet véritable ; il se dégrade plus rapidement et est en outre impossible à rénover, contrairement aux deux autres qui peuvent être poncés.

Si vous souhaitez faire installer du parquet chez vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus

Articles en relation