Sols en PVC : avantages et inconvénients

Sols en PVC : avantages et inconvénients

Le PVC s’impose aujourd’hui comme le matériau de référence, parmi tant d’autres. Il trouve sa place non seulement dans la cuisine, sur les portes et les fenêtres, sur les meubles, mais également sur les sols. Le revêtement en PVC est ultra tendance grâce surtout à son aspect décoratif. Mais certains le pointent également du doigt à cause de quelques défauts.

Les avantages d’adopter les sols en PVC

Si le sol en PVC séduit de plus en plus de personnes en ce moment, c’est surtout grâce à l’aspect décoratif de ce type de revêtement. Un large choix de couleurs, de finitions et de motifs est disponible sur le marché, du satiné au mat en passant par le plus brillant. Ce matériau très abordable est également capable d’imiter différents matériaux comme les galets, le béton ou le parquet grâce à la créativité des fabricants. Il se montre, en plus, beaucoup plus facile à entretenir que les autres matériaux. Un coup d’aspirateur ou de chiffon à l’eau et au savon doux fera l’affaire. Il n’y a pas que cela, le sol en PVC est réputé pour sa bonne résistance aux taches, à la poussière et à l’humidité. Il tient également le record en termes d’isolation phonique et thermique ainsi que de confort. Si vous voulez adopter un système de chauffage au sol, c’est un choix judicieux pour bénéficier de plus de performances. Il existe 2 techniques de pose de ce type de sol qui sont toutes faciles : à la colle et par adhésif.

Les inconvénients de choisir les sols en PVC

Si le sol en PVC fait preuve d’une certaine résistance aux taches, à la poussière et à l’humidité, il est tout de même constaté que sa résistance à l’usure est moins bonne. Sa durée de vie est donc inférieure à celle des parquets en bois. Sachez quand même qu’il existe différents choix de sols en PVC adéquats à chaque niveau d’usage : modéré, normal et intensif. Il faut également signaler que la ténacité de ce matériau aux produits chimiques et aux matières caoutchoutées n’est pas au top. Il faut donc faire bien attention à tous ces détails pour garder l’aspect lisse de ce type de revêtement. Un autre défaut qu’on reproche le plus souvent au sol en PVC est d’ailleurs son coût plus élevé en cas de rénovation. Si vous souhaitez rénover votre sol, il faut enlever définitivement la lame endommagée pour la remplacer avec une nouvelle.

Pour garantir une durée de vie optimale à votre revêtement en PVC, faites appel à un des spécialistes expérimentés inscrits dans l’annuaire.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser